Le CEP dément l’existence de deux rapports contradictoires sur les résultats de la présidentielle

14814096505833Le Conseil électoral provisoire, dans un communiqué publié vendredi soir, a dit prendre note de certaines déclarations faites dans la presse par certains acteurs politiques relatives à une éventuelle manipulation qui aurait conduit à l’existence au niveau du CEP de deux rapports contradictoires concernant les résultats de la présidentielle.

A ce niveau, le Conseil électoral a apporté deux précisions techniques sur le dossier. D’abord, « aucun rapport sur les résultats des élections ne peut être produit pendant que le processus de tabulation est en cours, ce en raison de la configuration du système informatique. » Ensuite, le CEP a indiqué que « les heures d’intervention des utilisateurs et celles relatives à la production de l’unique rapport des résultats de l'[élection présidentielle sont consignées au niveau du système de la base de données du Centre de tabulation des votes ».




« Dans cet esprit, le Conseil électoral provisoire tient à insister sur le respect de la loi, et de la vérité incontestable des faits comme seule boussole appelée à guider le comportement de tous les acteurs impliqués dans le processus électoral. C’est à ce prix que nous ferons triompher dans notre pays les principes démocratiques et le respect du vote des citoyennes et citoyens. Aussi le Conseil électoral provisoire poursuivra-t-il l’accomplissement de sa mission dans la plus totale transparence et la plus grande rigueur », a conclu Léopold Berlanger, président du CEP dans le communiqué.

Me Évelt Fanfan, l’avocat de la plateforme Pitit Dessalines, qui était au BED de l’Ouest 1 le 2 décembre dernier pour déposer la contestation de Moïse Jean-Charles, avait déclaré qu’«après 10 heures de négociations et de tergiversations entre les membres du Conseil électoral, les premiers résultats mettant Jovenel Moïse en tête avec 46% des votes, en deuxième position Moïse Jean-Charles avec 24% des votes et Jude Célestin avec 23% ont été changés… »




Cependant, dans sa requête de contestation au BCED, le candidat à la présidence de Pitit Dessalines a fait savoir que les calculs que son parti a effectués sur les 10 319 procès-verbaux affichés par le CEP sur son site Internet leur permet de voir que Jovenel Moïse a obtenu 402 399 votes, soit 33.56, Moïse Jean-Charles arrive en deuxième position avec 292 860 votes, soit 24.43%, Jude Célestin en troisième position avec 278 206 votes, soit 23.20% et Maryse Narcisse en quatrième position avec 116 871 votes, soit 9.74%.

Parallèlement, Jovenel Moïse, le candidat choisi par l’ex-chef de l’Etat Michel Martelly pour représenter son parti PHTK, arrive en tête de l’élection présidentielle avec 55,67% des voix (595 430 votes), selon les résultats préliminaires. Jude Célestin de Lapeh obtient 208 836 votes, soit 19, 52% ; Moïse Jean-Charles de Pitit Dessalines arrivé en troisième position obtient 118 142 votes, soit 11,04% ; Maryse Narcisse de Fanmi Lavalas obtient 96 121, soit 8,99%.




Il faut rappeler toutefois que trois conseillers électoraux sur neuf n’ont pas signé les résultats de la présidentielle. Il s’agit de Kenson Polynice, Jean-Simon Saint-Hubert et Josette Dorcely.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *