Mise au point d’E-Power S.A., le 22 septembre 2017

La Direction et le Conseil d’Administration de la société haïtienne E-Power S.A. s’étonnent et s’indignent des propos tenus par certains individus et relayés par la presse haïtienne et étrangère ces dernières semaines ; des propos qui ont attaqué directement ou indirectement la réputation et l’intégrité de notre compagnie ainsi que la personne du Président de notre Conseil d’Administration.
Pour l’édification du grand public en général et de ceux qui nous accusent à tort en particulier, nous voudrions dire ce qui suit:




E-Power est une société anonyme de droit haïtien, composée de 126 investisseurs haïtiens qui croient fermement à l’avenir de leur pays et n’ont pas hésité à investir 57 millions de dollars américains en Haïti. Cet argent a servi exclusivement à monter une usine électrique neuve afin d’exécuter un contrat signé avec l’Etat Haïtien et l’Electricité d’Haïti en 2008 à la suite d’un appel d’offres international lancé par l’Etat en 2006.
Nous avons gagné cet appel d’offres parce que nous étions les moins chers et, comme de fait, nous n’avons jamais cessé d’être les moins chers depuis cette date. En fait, nous sommes systématiquement l’usine thermique la moins chère du pays, moins chère que les usines thermiques opérées par l’EDH, paradoxalement moins chère que les usines thermiques données en cadeau par le Venezuela à Haïti.
À titre d’exemple, le mois dernier (août 2017) nous avons chargé à l’EDH un total de 14.90 centimes US/kWh pour une production effectivement délivrée de 20,444,150 kWh, que l’EDH a revendue jusqu’à 22.54 centimes US/kWh (soit 51% plus chère qu’elle n’a payé à E-Power).
De ces 14.90 centimes US, E-Power a dépensé 13.08 centimes US pour produire l’électricité délivrée à l’EDH (soit 88% du montant chargé). La production d’électricité n’est pas donnée, elle a un coût ! Les profits sur les opérations de E-Power ne sont par conséquent qu’une fraction minime des prix chargés à l’EDH !




Depuis notre inauguration, l’électricité que nous livrons sur le réseau à EDH est mesurée par deux compteurs professionnels dont l’étalonnage est vérifié par cette dernière. Depuis plus de trois ans, un troisième compteur accessible à distance a, lui aussi, été installé à la demande de la Banque Mondiale et a toujours accusé des lectures égales aux deux autres compteurs.
E-Power n’a de relations ni de près, ni de loin avec le BMPAD, encore moins avec le programme PETROCARIBE. E-Power ne reçoit directement de fuel ni de l’Etat, ni de EDH.
La nouvelle loi de finance et le nouveau budget n’ont aucune incidence directe sur E-Power.
Les chiffres et les faits présentés ici sont rigoureusement audités par une firme d’audit indépendante, reconnue internationalement et ces chiffres sont soumis chaque année, conformément aux lois fiscales en vigueur, à la Direction Générale des Impôts de la République d’Haïti.
En outre, nous tenons à rappeler, si besoin était, qu’E-Power a toujours eu le souci d’être une société socialement responsable. Nous avons choisi d’investir nos avoirs dans la commune de Cité Soleil et nous allouons environ US$300,000 de nos revenus tous les ans pour alimenter les projets sociaux de la Cité. À date, nous avons déjà engagé US$2,162,450 dans des actions communautaires et sociales, comprenant US$1,608,000 de dépenses directes et des réserves de US$553,000 pour la construction d’un centre communautaire pour enfants dans notre cité devant débuter en 2018.
Contre vents et marées, nous demeurons irréversiblement attachés à la patrie commune et plus déterminés que jamais à travailler sans relâche pour bâtir ce qu’elle attend le plus de nous: un autre courant de pensée, un autre courant d’actions qui déboucheront sur un nouveau pays, sur une nation forte, sur une économie compétitive, sur des élites responsables, sur une société équitable et sur des citoyens enhardis et confiants qu’un avenir meilleur est à leur portée, sans exclusion et sans exclusive.
Nous croyons fermement que nous ne faisons pas partie du problème mais plutôt de la solution!
E-Power, un autre courant !



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *