Haïti – FLASH : Bilan partiel des intempéries, 5 morts, 19 disparus.





Selon un bilan partiel publié par la Direction de la Protection Civile (DPC) sur les dégâts enregistrés suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues sur une large partie du territoire national (16,17.18 mai), la situation de la population est difficile et fait l’objet de mesures rapides d’interventions.

Au moins 5 perte de vie :
Dans la nuit du mardi au mercredi 17 mai, une adolescente de 17 ans et une femme, âgée de 24 ans, qui tentaient de traverser des eaux sauvages, en deux endroits différents ont perdue la vie à Port-de-Paix, dans le Nord-Ouest. Un homme de 49 ans est également décédé dans les mêmes conditions à Saint-Louis du Nord. Un 4e décès à Beaumont, celui d’une une femme qui tentait de traverser la rivière au niveau de la 3e section Mouline (localité Ganier) a été rapporté. Toujours dans la Grande-Anse, un enfant est mort au moment où ses parents tentaient d’évacuer leur maison pour se réfugier chez un voisin, à Anse du Nord, Pestel.




Par ailleurs, 10 pêcheurs sont portés disparus aux Irois et 9 autres à Anse-d’Hainault ;

Dans la Grande-Anse, 322 personnes sont hébergées dans des abris provisoires ;

À Port-de-Paix, 20 personnes, accueillies dans des abris provisoires, sont retournées chez elles dans la journée ;

La majorité des rivières sont en crue et des ravines sèches ont débordé, notamment au niveau du Grand Sud et du Nord-Ouest où plusieurs villes sont inondées ;

Dans le Sud, plusieurs infrastructures ont été touchées, notamment l’approche du pont de Roche-à-Bateau, endommagée par les crues de la rivière. L’accès par voie terrestre aux communes côtières de la pointe Ouest du Sud devient difficile ;




Les Centres d’Opération d’Urgence Départementaux (COUD) de la Grande-Anse, des Nippes, du Nord-Ouest et du Sud sont partiellement activés. Le Centre d’Opération d’Urgence National (COUN) est lui aussi partiellement activé.

Petit-Goâve :
Mercredi, les riverains de Capdestré (Bas-Tapion de Petit-Goâve) ont bloqué la route nationale #2 pour protester contre la non-assistance et l’indifférence des autorités locales face à l’innondation de leur maison et jardins suite aux fortes pluies qui s’abattent sur cette région depuis 2 jours. Les victimes ont finalement libérer la voie publique suite a l’intervention des agents de l’Unité Départementale de Maintien de l’Ordre (UDMO) HL/ Guyto Mathieu (Correspondant Petit-Goâve)

HL/ HaïtiLibre



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *