Haïti

Célébration, ce mardi, du 218ème anniversaire du bicolore haïtien





La cérémonie officielle de la célébration du 218ème anniversaire du drapeau haïtien a déroulé, ce mardi, au palais national, à Port-au-Prince en présence, entre autres, de la première dame, des membres du gouvernement, du conseil électoral provisoire, du haut état major des Forces Armées d’Haïti, du haut commandement de la PNH, du conseil d’administration de l’université d’Etat d’Haïti (UEH), des personnalités de la société civile et des membres du corps diplomatiques.

Dans son discours de circonstance, le président Jouvenel Moise qui a brigué l’esprit de l’unité des pères fondateurs de la patrie ayant conduit à l’indépendance du pays et la création du drapeau, en a profité pour appeler toutes les forces vives de la nation à s’unir pour dialoguer autour des différentes crises sociopolitiques qui rongent le pays. « En nous unissant, nous pouvons produire des miracles. », a déclaré le chef de l’Etat soulignant que la division, la lutte en faveur des intérêts personnels, l’instabilité sociopolitique ne font que ruiner le pays.




Jovenel Moise invite les acteurs politique à faire montre leur intérêt pour le développement du pays et créer un climat de confiance entre eux. « Nous devons suspendre l’hypocrisie> », a renchéri le locataire du palais national.

En cette occasion du 218ème anniversaire du bicolore haïtien, le président Moise a également plaidé en faveur du renforcement de lutte contre l’exclusion sociale.

De son côté, le président de la Conférence des Recteurs et Présidents d’Universités Haïtiennes (CORPUHA), Jean robert Charles, qui prenait la parole en cette occasion qui coïncide également à la fête de l’université appelle les autorités à mettre à la disposition de l’université des moyens adéquats afin qu’il puisse mener à bien sa mission de souveraineté, d’éthique, scientifique et technique.

S’agissant de la crise sociopolitique, le recteur de l’Université Autonome de Port-au-Prince estime que la conjoncture actuelle du pays nécessite un comportement spécial des acteurs clés de la vie nationale. En ce sens, il invite le chef de l’Etat à tout mettre en œuvre afin de réunir toutes les forces de la nation, et initier un dialogue profond et inclusif autour des problèmes auxquels le pays est confronté.




« Ce 18 mai de 2021, est votre moment historique. », a-t-il lancé s’adressant directement au président Jovenel Moise.

Soulignons qu’au terme de cette cérémonie, le président Moise a déposé des gerbes de fleurs aux monuments historiques au Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH)

1,532

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *