Sénateurs et députés sollicités pour l’ouverture de la deuxième session de l’année législative





Haïti sur les rails d’un pis-aller. La forte mobilisation de la population haïtienne a engendré une panique des plus inquiétantes dans toutes les rues dans la journée du dimanche 9 Juin 2019, et certains ont même laissé leur peau. Les forces de l’ordre, a priori, chargées de protéger et de servir, ont offert une performance plate et qui frise la bêtise. Des citoyens roués de coups, lapidés pour certains; tout ce qui ce peut choquer est la description exacte de la réaction de nos policiers ce dimanche 9 Juin 2019.




Une note de convocation a été parvenue aux députés et aux sénateurs de la République à l’occasion de l’ouverture de la deuxième session de l’année législative.

Une convocation qui peut susciter beaucoup de doutes quant à sa réalisation, les rues ne sont toujours pas sûres, les manifestants oeuvrent avec un courage surhumain pour renverser la tendance dans le pays. Est-ce le jour propice pour une réunion à l’extraordinaire de l’Assemblée Nationale ? Y’aura-t’il des décisions à prendre du côté des Parlementaires ? Car, sans fausser notre jugement bien entendu, nul n’est épargné dans ce mouvement, le cri du peuple a plusieurs cibles dans son viseur.



1,452

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *