Plus d’ une quinzaine de pays de l’Amérique dont Haïti rejettent les élections au Venezuela





Plus de quinze pays américains ont signé ce lundi une déclaration commune dénonçant le manque de légalité et de légitimité des élections législatives qui se sont tenues hier dimanche au Venezuela. Les pays signataires de la déclaration sont le Brésil, le Canada, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, l’Équateur, El Salvador, le Guatemala, le Guyana, Haïti, le Honduras, le Panama, le Paraguay, le Pérou, la République dominicaine et Sainte-Lucie.




Venezuela , le 7 décembre 2020.- Dans le document, ce groupe de pays, qui comprend des membres du Groupe de Lima, appelle la communauté internationale à rejetter ces élections qualifiées de frauduleuses et à soutenir les efforts pour le rétablissement de la démocratie, le respect des droits de l’homme et l’état de droit au Venezuela, rapportent les médias locaux.
Les signataires réaffirment que les élections d’hier à l’Assemblée nationale du Venezuela se sont déroulées « sans les garanties minimales d’un processus démocratique, de liberté, de sécurité et de transparence, ni de l’intégrité des votes, ni de la participation de toutes les forces politiques, ni observation internationale « .




L’alliance officielle vénézuélienne du Grand Pôle patriotique (GPP) a remporté les élections législatives vénézuéliennes tenues hier dimanche avec 67,6% des suffrages exprimés, alors que 82,35% des suffrages avaient été dépouillés, a rapporté lundi le Conseil. Électoral National (CNE).

Le chavisme a gagné sans surprise aux élections législatives, marquées par une forte abstention et l’appel au boycott lancé par le secteur de l’opposition qui soutient le leader Juan Guaidó.

Vant Bèf Info ( VBI)



2,914

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *