❝Chacun de nous a une part de responsabilité dans l’échec national❞ – Mackenson Fabien





Mackenson Fabien, musicien de son état, est né le 11 Septembre 1980 à Port-au-Prince. Actuellement il est âgé de 39 ans et il vit sur le sol américain. C’est un musicien dans l’âme; sa vie est rythmée par la musique, un peu comme le peintre qui se définit au travers de ses oeuvres. La musique n’a pas attendu qu’il soit mature physiquement et mentalement pour se saisir du jeune garçon qu’il était, vous l’aurez compris, sa relation avec cet art dâte de son enfance : Mackenson participait à des concours de chant, que ce soit à Télémax ou ailleurs. A un âge plus avancé, il fut membre de King Possee, un groupe musical qui fut des plus notoires dans ce pays, il s’est aussi retrouvé en 2004 dans la Fondation Aristide à titre de musicien. Voilà un parcours du combattant à bien des égards.

Au cours de sa carrière, ses premiers albums ont été dans une dynamique religieuse, sa chanson était une des façons pour lui de glorifier le Créateur et de mener une vie de croyant. Contre toute attente, en 2019, il décide de faire un virage en mettant sa musique sur une nouvelle voie : désormais il écrit pour sensibiliser et pour conscientiser ses pairs (les haïtiens). Il est fort remarquable de constater que, même sur le sol américain, sa fibre patriotique demeure la même et qu’il souhaite ardemment que ça change chez nous.




Dans son nouveau tube, intitulé ” Yon sèl nou ye “, il fait appel à ce qu’il y’a de plus humain en nous, de plus généreux. Ce texte met en lumière l’unité qui nous définit, car nonobstant nos origines diverses, nous demeurons tous des haïtiens, des frères qui doivent être sur le même pied d’égalité. Son message ne ménage personne; chacun de nous a une part de responsabilité dans l’échec national, le ” Vive untel, et le A bas untel ” est quelque chose que nous devons cesser; en tant que citoyen il nous incombe de jeter notre dévolu sur de honnêtes hommes, grands dans leur coeur, à même de nous représenter et de prendre les décisions politiques qui iront dans le sens de la majorité, pour qu’enfin nous ayons un Etat-nation digne de ce nom. ” Des décisions plus éclairées peuvent être prises “, ” le pays peut aller de l’avant “, ” nous sommes un seul peuple “, autant de leçons qui traversent son tube. Mackenson Fabien parle pour nous tous, son message ne doit pas mourir car c’est une lumière pour ceux qui veulent se défaire de l’obscurité. En attendant ses prochaines chansons, répétons en choeur : ” Yon sèl nou ye “.
– David Daniel



906

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *