Haïti – FLASH : President Jovenel annonce des décisions difficiles à venir…





À la veille de ces 100 premiers jours au pouvoir suprême, le Président Moïse qui faisait son bilan à la Télévision Nationale a annoncé qu’il devra encore prendre des décisions impopulaires comme celle de la hausse des prix du carburants, pour sortir le pays d’une situation financière qu’il a qualifiée « d’extrêmement difficile »

Résoudre le problème de l’EDH, décongestionner les missions diplomatiques à l’étranger, réduire les effectifs de la fonction publique, augmenter le rendement des fonctionnaires sont quelques unes des prochaines batailles que le Chef de l’État entend engager au cours de son quinquennat.

Moïse affirme qu’il va résoudre le problème de l’EDH subventionnée par l’État à hauteur de près 250 millions de dollars par an, tout en reconnaissant la complexité des problèmes de l’EDH affirmant « Le pays doit avoir du courant électrique… » Il a annoncé que les 10 départements vont être interconnectés via un réseau national d’électricité, qui pourrait coûter selon les experts autour de 250 millions de dollars. Pour atteindre ses objectifs, Moïse a expliqué qu’il va appliquer deux modèles économiques : le Partenariat Public-Privé (PPP) et la Concession.




Rappelons que la « concession », est un concept mis de l’avant part l’ancien Premier Ministre Laurent Lamothe qui consiste à trouver des entreprises locales ou étrangères pour financer et gérer durant un certain nombre d’années des infrastructures dans le pays comme des routes, des aéroports, des centrales d’énergies etc… une formule que la République Dominicaine a utilisée avec succès dans pour son développement économique.

Concernant la situation des missions diplomatiques, dont certaines sont dans l’incapacité de payer leurs personnels en raison d’un effectif en surnombre (188 diplomates, 300 employés et 515 contractuels pour les pour les 49 missions diplomatiques à travers le monde), le Président Moïse citant des consulats qui ont 10 fois plus d’employés que nécessaires, affirme qu’il va prendre les décisions qui s’imposent et rappeler au cas par cas, beaucoup de gens. Ajoutant, qu’il compte aussi réduire les effectifs de la fonction publique et faire passer de 10 à 30% le rendement des fonctionnaires d’ici la fin de son mandat.

Enfin, il indiqué qu’il déposera la semaine prochaine un budget rectificatif au Parlement, qui sera convoqué en session extraordinaire pour voter la loi de finances rectificative.
Source: haitilibre.com



Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *