Haiti figure sur une liste de 35 pays publié par le department d’etat, où il est deconseillé aux citoyens Americains de s’y rendre par crainte d’être kidnappé.





Haiti figure sur une liste de 35 pays publié par le department d’etat, où il est deconseillé aux citoyens Americains de s’y rendre par crainte d’être kidnappé.

Le département d’État américain a mis à jour ses avis de voyage pour 35 pays avec un nouvel indicateur mettant en évidence le risque d’enlèvement et de prise d’otage.

Cette annonce intervient quelques jours après que la touriste américaine Kimberly Sue Endicott et son guide aient été sauvés par les forces de sécurité après leur enlèvement dans le parc national Queen Elizabeth en Ouganda
Les pays à haut risque, dont l’Ouganda, porteront désormais le symbole “K” afin de “communiquer plus clairement aux citoyens américains les risques d’enlèvements et de prises d’otages par des acteurs criminels et terroristes du monde entier”, a annoncé mardi le département.

Avis de voyage, les pays suivants ont été mis à jour pour inclure l’indicateur “K”: Afghanistan, Algérie, Angola, Bangladesh, Burkina Faso, Cameroun, République centrafricaine, Colombie, République démocratique du Congo, Éthiopie, Haïti, Iran, Irak, Kenya , Liban, Libye, Malaisie, Mali, Mexique, Niger, Nigéria, Pakistan, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Fédération de Russie, Philippines, Somalie, Soudan du Sud, Soudan, Syrie, Trinité-et-Tobago, Turquie, Ouganda, Ukraine (dans l’Est du pays sous contrôle russe). Ukraine), le Venezuela et le Yémen.




Endicott et son guide ont été enlevés sous la menace d’une arme lors d’une promenade de jeu la semaine dernière, selon l’Office du tourisme ougandais et la police ougandaise.

Quatre autres personnes ont été emmenées au même moment, mais elles ont été libérées tandis qu’Endicott et son chauffeur ont été emmenés du parc, ont annoncé des responsables.

Le département d’Etat a déclaré qu’il était au courant du sauvetage.

“Nous sommes au courant des informations selon lesquelles un responsable américain de la sécurité ougandaise aurait récupéré un otage d’un citoyen américain le 7 avril”, a déclaré à CNN un porte-parole du département d’État. “Les considérations de confidentialité nous empêchent de faire d’autres commentaires pour le moment.”

Brent Swails de CNN et Christina Maxouris ont contribué au reportage

1,681

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *