FLASH: Yanick Joseph et trois autres policiers révoqués

Les hauts gradés de la Police Nationale ont mis à exécution leur menace de révoquer des agents
de la Police Nationale impliqués dans des actes de vandalisme, se réclamant du syndicat de la PNH. Trois agents de police et un inspecteur révoqués pour cause de révolte et sédition.

Normil Rameau, directeur général de la PNH a donné feu vert pour la mise à pieds de 4 policiers notamment des leaders du mouvement syndical.

Sur prescription de l’inspection générale (IGPNH), la direction générale de la Police nationale d’Haïti a pris la décision de licencier l’agent 2, Yanik Joseph, coordinatrice du syndicat officieux de la PNH, Abelson Gros Nègre, agent 2 et Jean Elder Lundi, Inspecteur de Police et Gédéon Monbrun agent 2 de la PNH.

Atteinte à l’honneur de la Police, incitation à révolte et à la sédition tels sont les faits qui sont reprochés à ces policiers qui vont devoir faire face à des poursuites pénales.

Cette décision a été prise sous la recommandation de l’inspection générale et fait suite à l’incident qui a eu lieu au local de l’IGPNH après la convocation de Yanick Joseph, où des sympathisants de l’agent 2 avaient saccagé plusieurs bureaux de l’institution. Le haut commandement de la PNH avait promis de trancher évoquant le fait que de tels comportements portent atteinte à l’institution policière.
SOURCE: HAITI 24

7,936

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *