Deux hauts responsables de l’État dans le collimateur de la justice





Dans le cadre de l’enquête autour du massacre de La Saline, la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) recommande au commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me. Paul Eronce Villard, de mettre l’action publique en mouvement contre le délégué départemental de l’Ouest, Joseph Pierre Richard Duplan et le directeur général du ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales, Fednel Monchery, pour leur implication présumée dans ce massacre.

Port-au-Prince, le 8 mai 2019.- Après avoir ouvert une enquête sur le massacre perpétré à La Saline, la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) a recommandé au commissaire du gouvernement de Port-au-Prince, Me Paul Eronce Villard, de mettre l’action publique en mouvement contre le délégué départemental de l’Ouest, Joseph Pierre Richard Duplan, le directeur général du ministère de l’intérieur et des collectivités territoriales, Fednel Monchery, Jimmy Cherisier alias Barbecue, Grégory Antoine alias (Ti Grég), Bout JeanJean ainsi connu et consorts pour leur implication présumée dans le massacre de La Saline.




Assassinat, association de malfaiteurs, détention illégale d’arme à feu, sont entre autres, les faits reprochés à ces présumés assassins qui doivraient être envoyés au tribunal criminel.

Lors d’une conférence bilan donnée ce mercredi par le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Paul Eronce Villard, a annoncé qu’environ 11 personnes ont été appréhendées dans le cadre de ce dossier.

Il en a profité pour rappeler que le Juge d’instruction Chavannes Étienne travaille déjà sur ce dossier.

Vant Bèf Info (VBI)



1,696

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *