Détermination de la police nationale d’Haïti à traquer les bandits qui sèment la terreur dans le pays.

http://lesseguins.fr/?idalna=rencontres-imaginaires-2021&13f=ac



Enfin ! La police s’est décidée à traquer les bandits qui, depuis un certain temps sèment la pagaille dans le pays, la PNH a mené une opération dans l’Artibonite où le chef de gang Arnel Joseph s’est réfugié, afin de pouvoir l’appréhender le lendemain après la mort de Sony Jean plus connu sous le nom de Ti Jé. C’est ce qu’on a appris selon des sources policières.

Selon les dires de certaines personnes et après confirmation, le chef de gang Arnel Joseph a été blessé au cours de cette opération musclée de la PNH dans l’Artibonite. En outre, son bras droit a trouvé la mort pendant cette même opération d’après un tweet de la police nationale d’Haïti ce mardi 30 avril 2019.




Cependant, selon certaines informations relatées, le chef de gang Arnel a été blessé certes, pas dans les échanges de tirs avec la police, mais dans un accident de moto.

Après la mort de l’autre chef de gang Ti Je dans un échange de tirs avec la police nationale d’Haïti (PNH) à Delmas 83, la PNH a menée tôt dans la matinée une autre opération à Savane-Pistache et elle a pu découvrir une cachette d’armes dont, des fusils de guerre et des fusils de calibre douze. Par contre, aucune arrestation n’a pas été annoncée lors de cette dite opération de la police nationale d’Haïti.

Djena Barthélus, Tripotay Lakay




5,877

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *