Des haïtiens expulsés d’une zone protégée à Santo Domingo





Des soldats dominicains expulsent un groupe de citoyens, dont des ressortissants haïtiens, d’une zone protégée qu’ils occupaient sur l’autoroute Las Americas, à Santo Domingo Este.

Santo Domingo, le 20 octobre 2020. Des soldats dominicains ont procédé ce mardi à l’expulsion de plusieurs familles, dont des haïtiens, qui occupaient une zone protégée qui se situe à Los Farallones sur l’autoroute Las Americas, dans la municipalité de Santo Domingo Este.

Les soldats sont arrivés tôt ce matin, aux environs de 6 heures dans une ambiance d’hostilité, selon ce qu’a rapporté la presse dominicaine.




Le journal Listin Diario, citant une source dont il n’a pas mentionnée, informe que pas moins de 15 coups de feu ont été tirés par l’un des occupants du site qui tentait de résister à son expulsion.

Les haïtiens et les dominicains avaient commencé à occuper l’espace protégé dès le mois de juin mais leur nombre allait considérablement augmenter durant la période électorale.

Ils avaient construit une centaine de cabanes, pour loger leurs familles, sur une superficie s’étendant sur environ deux kilomètres de l’aire protégée.

Les haïtiens ont été remis aux autorités migratoires pour les suites nécessaires.

Vant Bef Info (VBI)



3,285

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *