Assassinat du président Moise: la police colombienne désapprouve l’investigation de Noticias Caracol





Lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi, les autorités policières colombiennes s’inscrivent en faux contre les allégations du media dominicain « Noticias Caracol » impliquant le premier ministre a.i Claude Joseph dans l’assassinat du président Jovenel Moise.

En effet, lors de cette conférence de presse, le Directeur de la Police Colombienne Jorges Luis Vagas a souligné qu’il ne dispose pas d’éléments d’information qui désigneraient le PM ai Claude Joseph comme l’un des auteurs intellectuels de l’assassinat du chef de l’Etat Jovenel Moïse.





Il a également souligné que l’enquête autour de cette affaire est menée par les autorités haïtiennes de concert avec la Colombie via INTERPOL.

Parallèlement, la police nationale d’Haïti, dans une note de presse publiée au cours de la journée, a également pris les contrepieds de l’investigation de la « Noticias Caracol ».


« La police nationale d’Haïti précise que, contrairement aux allégations diffusées par le media colombien, Noticias Caracol,les indices et autres informations collectées dans le cadre de l’enquête ne révèlent aucun lien avec le premier ministre en place et les suspects n’ont fait aucune en ce sens. », lit-on dans cette note de la PNH.



1,963

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *